Bienvenue
0:00 0:00
Locomuerte

Locomuerte

Paris (75), Egly (91), Limours en Hurepoix (91) HardcoreThrash

Les plus écoutés

 

Albums

Máquina de guerra

    • Partager
    • Ajouter à une playlist
    • Télécharger
    03:23
    • Partager
    • Ajouter à une playlist
    • Télécharger
    03:11
    • Partager
    • Ajouter à une playlist
    • Télécharger
    03:04
    • Partager
    • Ajouter à une playlist
    • Télécharger
    02:43
    • Partager
    • Ajouter à une playlist
    • Télécharger
    03:32
    • Partager
    • Ajouter à une playlist
    • Télécharger
    02:55
    • Partager
    • Ajouter à une playlist
    • Télécharger
    03:37
    • Partager
    • Ajouter à une playlist
    • Télécharger
    02:02
    • Partager
    • Ajouter à une playlist
    • Télécharger
    03:52
    • Partager
    • Ajouter à une playlist
    • Télécharger
    03:20
Durée : 31 min

Présentation

Locomuerte, c’est du hardcore métal oldschool version « Chicanos », avec les influences 80/90 de groupes comme Suicidal Tendencies ou Agnostic Front. Le chant en espagnol accentue le coté dynamique et groove des titres pour donner à Locomuerte un son très personnel et fédérateur.

Dans la plus pure tradition du « Do it yourself », Locomuerte autoproduit son premier album “Máquina De Guerra”. Les 10 titres sont enregistrés et mixés par Benjamin Feuillade (Rita Mitsouko/Catherine Ringer). Le mastering est effectué par Alan Douches à New York (Hatebreed, Mastodon). Distribué par Musicast, l’album sort en France en Mai 2011 dans toutes les Fnac et Virgin. Le disque reçoit un excellent accueil, 1500 copies sont vendues. Le deuxième album “Traición Bendición” est déjà enregistré, et sortira au printemps 2013.

Locomuerte se fait rapidement un nom sur la scène underground. L’accueil du public et des médias est immédiatement très positif. Rapidement, le combo est contacté pour partager la scène avec des groupes de référence comme Suicidal Tendencies, Infectious Grooves, Madball, Skarhead, Dog Eat Dog, Loudblast, Lofofora ou Black Bomb A.
En 2012, le groupe gagne la final de la Myrock Battle au Bataclan et part pour le Hellfest où il fera forte impression.

L’été 2014, le chanteur « El Termito » intègre le groupe pour mettre le feu aux poudres !

Artistes similaires